Compras En Línea

Más gente que nunca antes en la historia está de compras online.In este artículo, vamos a echar un vistazo a las ventajas de las compras en línea, y los beneficios de la compra de artículos en la Web.

Skip to: Content | Sidebar | Footer

Цехановский, Михаил Михайлович

29 mayo, 2016 (13:29) | Sin categoría | By: admin

26 мая (7 июня) 1889(1889-06-07)
Проскуров (Хмельницкий)
22 июня 1965(1965-06-22) (76 лет)
Москва
СССР СССР
режиссёр, художник
мультипликация
ID 0874893
ID 1015
Михаи́л Миха́йлович Цехано́вский (26 мая (7 июня) 1889(18890607) — 22 июня 1965) — советский художник и режиссёр мультипликации. Заслуженный деятель искусств РСФСР (1964).

Выпускник Первой Санкт-Петербургской гимназии. Начал рисовать в гимназии, в 1908—1910 годах работал в Париже в частной скульптурной мастерской; в 1911—1914 годах учился на юридическом факультете Петербургского университета (не закончил), затем обучался в Императорской Академия художеств (Санкт-Петербург), в 1918 году окончил Московское училище живописи, ваяния и зодчества. С 1918 по 1923 год служил в Красной Армии, где занимался прикладной художественной и скульптурной работой, затем вернулся в Петроград, где продолжил занятия прикладными работами и работал инструктором-художником Государственного художественно-промышленного техникума.
С 1926 года Михаил Цехановский работает в издательстве «Радуга» и в детской редакции Ленгиза над иллюстрациями детских и юношеских книг, рядом с Владимиром Лебедевым. Цехановский, наряду с Соломоном Телингатером принял предложенный Эль Лисицким конструктивистский графический метод. Среди авторов иллюстрированных Цехановским книг — Илья Ионов («Топотун и книжка»), М. Ильин («Карманный товарищ», «Человек и стихия»), Самуил Маршак («Почта», «Приключения стола и стула», «Семь чудес»), Борис Житков («Ураган», «Телеграмма», «Рассказы о технике»). Также Цехановский печатал так называемые «кинокнижки» — «Мяч», «Бим-Бом», «Поезд», при перекидывании страниц которых создавалась короткая мультипликация, содержащая некоторые кинематографические приёмы.
В 1928 по 1936 и с 1938 по 1942 годы Михаил Цехановский работает режиссёром-мультипликатором на Ленинградской кинофабрике «Совкино» (затем «Ленфильм»). Первой киноработой Цехановского стал мультфильм «Почта» (1928), основанной на собственных иллюстрациях к книге С. Маршака, и развивающий конструктивистский метод, реализованный в книге. В 1929 году Цехановский вместе с Евгением Шолпо и Арсением Авраамовым стоял у истоков «рисованного звука» — синтезирования музыкальных произведений посредством графического изображения звуковых дорожек на киноплёнке.
В 1930 году вышла озвученная версия «Почты» (композитор Владимир Дешевов, конферанс Даниила Хармса), ставшая первым советским звуковым мультфильмом. Также «Почта» стала первым советским мультфильмом, имевшим широкую аудиторию bogner москва, первым советским мультфильмом, широко показывавшимся за рубежом, а раскрашенная вручную версия стала первым советским цветным фильмом. Также новизной фильма стали неожиданные диагональные ракурсы и ритмическая, синхронизированная со звуком, организация рисунка. Экспериментальный звуковой фильм «Пасифик 231» (1931 год, 10 мин.) на музыку Артюра Онеггера использовал идею полной синхронности звука и изображения в изощрённой визуальной-звуковой композиции, включающей монтаж съёмок действий дирижёра и оркестра bogner одежда, сопоставляемых с движениями составных частей паровоза.
Мультфильм «Сказка о попе и его работнике Балде» по сказке А. С. Пушкина должен был стать первым полнометражным фильмом Цехановского и пятым фильмом, музыку к которому писал Дмитрий Шостакович. Работа над фильмом началась в 1933 году, Шостакович написал часть партитуры в 1933—1934 годах, в ноябре 1934 года композитор писал «Масса острых, гиперболических положений, гротескных персонажей… Писать музыку легко и весело». В 1936 году Шостакович был вынужден остановить работу после появления статьи «Сумбур вместо музыки», критикующей «формализм» в работах композитора. Также возникали организационные проблемы на киностудии, а механически взаимосвязанные движения чёрно-белых персонажей представлялись критиками противоречащими «высокому стилю пушкинской сказки». В конце концов, мультипликация к фильму была отснята почти полностью, и сдана на хранение в архив Ленфильма, где была уничтожена в пожаре, вызванном бомбардировкой Ленинграда в начале Великой отечественной войны в 1941 году. Из полнометражного фильма сохранился лишь шестиминутный фрагмент «Базар» со стихами Александра Введенского и недописанная и разрозненная партитура Шостаковича, восстановленная и дописанная учеником композитора Вадимом Биберганом в 2005 году. Цехановский в своих дневниках называл судьбу картины «катастрофой».
Жена — Вера Всеславовна Цехановская (25.12.1902 — 25.04.1977), была ассистентом режиссёра в мультфильмах своего мужа.
Почта, 1929
Гопак, 1931
Пасифик 231, 1931
Сказка о попе и его работнике Балде (фрагмент) bogner одежда, 1933
Сказка о глупом мышонке, 1940
Киноконцерт 1941 года, Вальс цветов из балета «Щелкунчик»
Ёлка (Новогодняя сказка), 1942
Телефон, 1944

Share This:

Franklinphilite

29 mayo, 2016 (12:51) | Sin categoría | By: admin

Franklinphilite is a phyllosilicate of the stilpnomelane group, found exclusively from the Franklin and Sterling Hill mines in Franklin, Sussex County, New Jersey.

Franklinphilite has an ideal chemical formula of K4(Mn)48(Si,Al)72(O,OH)216•n(H2O) (with n~6). Reported formula is (K,Na)4(Mn2+,Mg,Zn)48(Si,Al)72(O,OH)216·6(H2O).
Consistent with phyllosilicates, franklinphilite is composed of long flat sheets of linked silicon-oxygen and aluminium-oxygen tetrahedra bounded by an octahedral layer containing either potassium or manganese and is isostructural with lennilienapeite.
Franklinphilite is dark brown to black and possesses a vitreous to slightly resinous luster. It is brittle with a hardness of about 4 (Mohs) and cleaves imperfectly along the {001} plane. The density varies due to impurities, but ranges from 2.6 to 2.8 g/cm3 compared to the calculated value of 2.66 g/cm3. It is translucent to nearly opaque, translucent in thin section and has a light brown streak. Pleochroism is distinctive with X = pale yellow and Y,Z = deep brown. Dispersion was not detected and no evident fluorescence under ultra-violet radiation was observed.
In 1938 C. Osborne Hutton described a manganoan member of stilpnomelane and incorrectly assumed it to be parsettensite. It was later described in 1984 by Pete J

Sandro Roxane R4617E V Neckline Walking Breathable Antibacterial Anti-static Grandad-Style Black Dress

Sandro Roxane R4617E V Neckline Walking Breathable Antibacterial Anti-static Grandad-Style Black Dress

BUY NOW

$419.98
$272.00

. Dunn, Donald R. Peacor and William B. Simmons as a Mn dominant stilpnomelane similar to parsettensite. Naming franklinphilite was deferred then due to findings of only 34 mol % of the theoretical manganese end-member, making it manganese dominant by plurality. In 1992

kelme Caps

KELME Summer Topi Outdoor Prevent Bask Caps

BUY NOW

23.99
15.99

, franklinphilite was revisited by Dunn, Peacor and Shu-Chu Su and given an International Mineral Association recognized name. Although all franklinphilite specimens originated exclusively from the Buckwheat dump, large amounts of manganese silicates in the area suggest a high probability of other assemblages. Franklinphilite was named for the type locality (Franklin) and the Greek word φιλόϛ (philos) meaning friend. The name alludes to the unique elements of its chemical composition that contribute to the uniqueness of Franklin and Sterling Hill and the geologists, mineralogists and collectors, friends of Franklin, who helped contribute towards the understanding of the region.

Share This:

Minuscule 388

29 mayo, 2016 (12:12) | Sin categoría | By: admin

Minuscule 388 (in the Gregory-Aland numbering), ε 302 (Soden), is a Greek minuscule manuscript of the New Testament, on parchment. Palaeographically it has been assigned to the 13th century. It has marginalia.

The codex contains the text of the four Gospels on 315 parchment leaves (21.3 cm by 15.7 cm). It is written in one column per page, in 21 lines per page.
The text is divided according to the κεφαλαια (chapters), whose numbers are given at the margin, and their τιτλοι (titles of chapters) at the top of the pages. There is also a division according to the smaller Ammonian Sections (in Mark 233 Sections, the last in 16:8), with references to the Eusebian Canons (written below Ammonian Section numbers).
It contains the tables of the κεφαλαια (tables of contents) before each Gospel, incipits, αναγνωσεις (lessons), Synaxarion

Maje Loelia E16 Funnel Neck Ladder Beautify Breathable Anti-static Wearable Stitch Embroidered White Blouse

Maje Loelia E16 Funnel Neck Ladder Beautify Breathable Anti-static Wearable Stitch Embroidered White Blouse

BUY NOW

$224.47
$144.00

, Menologion, subscriptions at the end of each Gospel, numbers of stichoi, and pictures. It is ornamented with silver.
The Greek text of the codex is a representative of the Byzantine text-type. Hermann von Soden classified it to the textual family Kx. Aland placed it in Category V.
According to the Claremont Profile Method it represents textual family Π171 in Luke 1 (weak), Luke 10, and Luke 20. It creates textual pair with 2584.
The text of the Pericope Adulterae (John 7:53-8:11) is omitted.
It was variously dated in the past (11th, 12th, 13th century). Currently it is dated by the INTF to the 13th century Replica Bogner sale.
The manuscript once belonged to Alexius and Theodora, then, together with 386, 389, and 390 belonged to Giovanni Angelo Herzog von Altaemps († 1627).
The manuscript was added to the list of New Testament manuscripts by Scholz (1794–1852). It was examined and described by Giuseppe Cozza-Luzi. C. R. Gregory saw it in 1886.
The manuscript is currently housed at the Vatican Library (Ottob. gr. 212) in Rome.

Share This:

Mérion à dos rouge

29 mayo, 2016 (11:33) | Sin categoría | By: admin

Malurus melanocephalus
Malurus melanocephalus mâle en livrée nuptiale
Nom binominal
Malurus melanocephalus (Latham, 1802)
Statut de conservation UICN
LC  : Préoccupation mineure
Le Mérion à dos rouge (Malurus melanocephalus) est une espèce de passereaux de la famille des Maluridae. Il est endémique d’Australie où on le trouve près des rivières et des zones côtières depuis le long des côtes septentrionales et orientales de la région de Kimberley jusque dans le Nord-Ouest de la région de Hunter en Nouvelle-Galles du Sud. Comme les autres mérions, cette espèce affiche un dimorphisme sexuel marqué. Le mâle adopte un plumage nuptial frappant

Maje Rafy E16 Grand Bandeau Encolure Décontracté Pliant Manche longue Avec smocks Noir Robe Courte

Maje Rafy E16 Grand Bandeau Encolure Décontracté Pliant Manche longue Avec smocks Noir Robe Courte

BUY NOW

€265.58
€171.00

, avec une tête, le dessous et la queue noirs, avec un dos rouge vif et les ailes brunes. La femelle a les parties supérieures et inférieures beige. Le mâle hors plumage de reproduction et les juvéniles ressemblent à la femelle. Certains mâles restent en plumage normal en période de reproduction. Deux sous-espèces sont reconnues : M. m. melanocephalus, la forme rencontrée dans l’Est de l’Australie a le dos orange et la queue longue alors que M. cruentatus trouvé dans le Nord de l’Australie a le dos rouge et la queue courte.
Le mérion à dos rouge mange principalement des insectes et complète son alimentation avec des graines et de petits fruits. Son habitat préféré est les landes et la savane, en particulier lorsque les petits arbustes et de hautes herbes lui fournissent une couverture. Il peut être nomade dans des zones où il y a des feux de brousse fréquents, bien que deux individus ou un petit groupes d’oiseaux gardent et défendent leurs territoires pendant toute l’année dans d’autres parties de son domaine. Les groupes sont composés d’une paire socialement monogame avec un ou plusieurs oiseaux auxiliaires qui aident à élever les jeunes. Ces assistants sont des descendants qui ont atteint la maturité sexuelle tout en restant avec le groupe familial pour une ou plusieurs années après leur envol. Il a une certaine liberté sexuelle et chaque partenaire peut s’accoupler avec d’autres individus et même aider à élever les jeunes de ces couples. Des mâles âgés en plumage nuptial sont plus susceptibles de se comporter ainsi que ceux restés en plumage d’éclipse. Dans le cadre de la parade nuptiale, le troglodyte mâle cueille des fleurs aux pétales rouges et les montre à des femelles.

Le premier mérion à dos rouge a été trouvé dans les environs de Port Stephens en Nouvelle-Galles du Sud et décrit par l’ornithologue John Latham en 1801 comme Muscicapa melanocephala, son épithète spécifique dérivant du grec ancien Melano, « noir », et Céphale « tête ». Toutefois, l’échantillon utilisé par Latham était un mâle en mue avec un plumage noir et brun mélangés et un dos orange et il l’a nommé pour sa tête noire. Un mâle au plumage adulte a été décrit comme Sylvia dorsalis et les explorateurs Nicholas Aylward Vigors et Thomas Horsfield ont donné à un troisième échantillon du Queensland Central le nom de Malurus brownii, honorant ainsi le botaniste Robert Brown. John Gould décrit Malurus cruentatus en 1840 à partir d’un spécimen rouge à queue courte recueilli dans le Nord-Ouest de l’Australie par Benjamin Bynoe à bord du HMS Beagle lors de son troisième voyage. Les trois premiers noms ont été déclassés en synonymes de Malurus melanocephalus par Gould qui a maintenu sa forme comme une espèce distincte. Une forme intermédiaire du Nord du Queensland a été décrite comme M. pyrrhonotus.
Comme les autres mérions, le mérion à dos rouge est sans rapport avec le vrai roitelet (famille des Troglodytidae). Il a été précédemment classé dans la famille des Muscicapidae, puis plus tard, dans celle des Sylviidae avant d’être placé dans la famille des Maluridae reconnue en 1975. Récemment, les analyses d’ADN ont montré que la famille des Maluridae était liée à la famille des Meliphagidae et des Pardalotidae regroupées dans la superfamille des Meliphagoidea,
Dans les Maluridae, c’est l’une des treize espèces du genre Malurus. Elle est très étroitement liée au mérion leucoptère, avec laquelle ils forment un clade phylogénétique et avec le mérion à épaulettes de Nouvelle-Guinée qui est leur parent le plus proche. Surnommées le « troglodytes bicolores » par l’ornithologue Richard Schodde, ces trois espèces sont remarquables par leur absence de dessins sur la tête et de touffes d’oreille et la couleur bleue ou noire dominante de leur plumage contrastant avec celle de l’épaule ou de l’aile ; elles se remplacent l’une l’autre géographiquement dans le nord de l’Australie et la Nouvelle-Guinée.
George Mack, ornithologue au musée de Melbourne, a été le premier à classer les trois formes melanocephalus, cruentatus et pyrrhonotus comme une seule espèce, mais Richard Schodde classa pyrrhonotus comme un hybride des deux premiers vivant dans une zone du nord du Queensland délimitée par les fleuves Burdekin, Endeavour et Norman. Les mâles reproducteurs qui ont un plumage intermédiaire, avec une plus grande taille et un dos écarlate ou une taille plus petite et un dos d’un orange soutenu, ainsi que des formes qui ressemblent à l’un des deux sous-espèces parentes, sont toutes rencontrées en son sein. Une étude moléculaire publiée en 2008 et mettant l’accent sur la population du cap York a constaté qu’elle était génétiquement plus proche de la sous-espèce des forêts de l’Est que de la forme du grand nord. Ces oiseaux sont devenus distincts il y a environ 0,27 million d’années, avec par la suite quelques flux de gènes venant des oiseaux de l’Est.
Deux sous-espèces sont reconnues :
L’ornithologue Richard Schodde a proposé que les ancêtres des deux sous-espèces aient été séparés au cours de la dernière période glaciaire au Pléistocène il y a environ 12 000 ans. La sècheresse repoussa les prairies préférées des Mérions vers le nord et lorsque les conditions devinrent plus humides et chaudes ces formes redescendirent vers le sud et rencontrèrent la forme orientale, au nord du Queensland et des formes intermédiaires apparurent.
La distribution des trois espèces de mérions bicolores montre que leurs ancêtres ont vécu en Nouvelle-Guinée et dans le Nord de l’Australie à une période où le niveau de la mer était plus bas et les deux régions reliées par un pont terrestre. Les populations ont été séparées lorsque le niveau de la mer a monté, les oiseaux de Nouvelle-Guinée ont évolué vers le mérion à épaulettes et les formes australiennes vers le mérion à dos rouge et le mérion leucoptère bien adapté aux zones arides.
Plus petit membre du genre Malurus, le mérion à dos rouge mesure 11,5 cm et pèse entre 5 et 10 g avec un poids moyenne d’environ 8 g. La longue queue de 6 cm est noire chez le mâle reproducteur et brune chez les mâles non reproducteurs, les femelles et les juvéniles. Le bec est relativement long (8,6 mm en moyenne), étroit et pointu et large à la base, plus large que long, ayant une forme similaire à celui d’autres oiseaux qui se nourrissent en cherchant et en ramassant les insectes dans leur environnement.
Comme les autres mérions, le mérion à dos rouge est remarquable pour son dimorphisme sexuel marqué : le mâle adopte pleinement son plumage nuptial dans sa quatrième année, soit plus tard que tous les autres mérions en dehors de son parent le mérion leucoptère. Le mâle en plumage de reproduction a la tête et le corps noir contrastant avec le dos rouge et les ailes brunes. Quelquefois, il a la partie supérieure du corps brun et le ventre blanc. Certains mâles, surtout les plus jeunes, restent en plumage d’éclipse même en période de reproduction. La femelle ressemble est remarquablement similaire avec le mâle non reproducteur avec un corps chamois et une tache jaune sous les yeux. La femelle de cette espèce diffère de celles des autres espèces de mérions en ce qu’elle manque d’une teinte bleue dans la queue. Sur le plan géographique, elle suit la règle de Gloger ; les femelles ont un ventre plus pâle et le dessus plus clair dans les régions les plus ensoleillées. Les jeunes des deux sexes ressemblent beaucoup aux femelles.
Le chant typique utilisé par le mérion à dos rouge pour se faire entendre sur son territoire est semblable à celui des autres Mérions, à savoir une ritournelle constituée d’une période d’introduction suivie de courts segments répétitifs, en commençant faiblement et doucement et en terminant fort et en poussant des cris de plusieurs unités simples. L’appel est utilisé essentiellement par le mâle pendant la saison d’accouplement. Les oiseaux communicant entre eux lorsqu’ils sont en quête de nourriture avec une ssst mou, à peine audible au-delà de 10-15 m de distance. Le cri d’alarme est un zit aigu.
Le Mérion à dos rouge est endémique en Australie où on peut le trouver le long des rivières et des côtes depuis le cap Keraudren au nord-ouest de l’Australie-Occidentale, dans le Kimberley, la Terre d’Arnhem, le Gulf Country, le cap York, avec la chaîne de Selwyn et le cours supérieur du fleuve Flinders en tant que limite sud. On le trouve aussi sur les îles voisines au large : Groote Eylandt, Sir Edmund Pellew, Fraser, Melville et Bathurst. On le trouve aussi tout le long de la côte Est, à l’est de la Cordillère australienne jusqu’au niveau du fleuve Hunter en Nouvelle-Galles du Sud , où il préfère les zones humides, herbeuses tropicales et sub-tropicales, avec de hautes herbes, comme Imperata cylindrica, une espèce de sorgho, et Eulalia. Ce n’est pas un migrateur vrai même s’il peut se déplacer localement en raison des changements dans la végétation et quitter son territoire après la saison de reproduction. L’espèce se retirera dans les zones résistant aux incendies au moment des feux .
Il évite les habitats arides et est remplacé, au sud de son aire de répartition, par le mérion leucoptère.
Le mérion à dos rouge est un oiseau diurne qui devient actif à l’aube et à nouveau, par périodes, pendant la journée. Quand ils ne sont pas à la recherche de nourriture, les oiseaux se regroupent. Ils se reposent côte à côte dans un couvert dense et entreprennent un lissage mutuel de plumes. Leur forme habituelle de locomotion est le sautillement, les deux pieds quittant puis touchant le sol simultanément. Leur équilibre est assisté par la queue relativement longue, qui se tient généralement debout et est rarement au repos. Leurs ailes courtes et arrondies leur permettent de s’envoler facilement et sont utiles pour les vols de courte durée mais pas pour des escapades prolongées. Ils volent généralement en ondulant sur un maximum de 20 à 30 m .
Dans les hautes prairies sèches des zones de mousson, les changements dans la végétation peuvent est si grands en raison soit des incendies soit de la croissance des plantes en saison humide que les oiseaux peuvent être nomades et les mérions changer de territoires plus souvent que d’autres . Ailleurs, comme dans les zones côtières, ils ont des territoires plus stables. L’élevage coopératif est moins fréquent avec cette espèce qu’avec les autres mérions. Des aides ont été rapportées de façon sporadique, mais le comportement du mérion à dos rouge a été peu étudié sur ce sujet .
Tant les Mérions à dos rouge adultes, mâles ou femelles, savent utiliser la rodent run, la « course du rongeur » pour éloigner les prédateurs des nids avec des jeunes oiseaux. La tête, le cou et la queue sont baissés, les ailes sont tendues et les plumes ébouriffées pendant que l’oiseau court rapidement sur le sol en poussant des cris d’alarme continus .
Comme les autres mérions, le mérion à dos rouge est essentiellement insectivore, il mange une grande variété d’insectes, dont des coléoptères, des sauterelles, des papillons, des guêpes et des cigales. Ils mangent aussi des larves et des œufs d’insectes ainsi que des araignées. Les graines et autres végétaux ne représentent qu’une très faible proportion de leur alimentation. On peut les surprendre à chasser les insectes dans les litières de feuilles, sur les arbustes et sur les bords des plans d’eau, surtout le matin ou tard l’après-midi.
Au moment de la saison d’accouplement, le mâle mue, perd son plumage brun et affiche un plumage d’un rouge flamboyant. Il peut hérisser les plumes de son dos rouge et de ses épaules de telle sorte qu’elles couvrent une partie des ailes, lui donnant un aspect de boule de plumes. Il va voler et affronter un autre mâle pour le repousser ou pour faire valoir une position dominante sur une femelle. Il prend aussi des pétales rouges et parfois des graines rouges pour les présente à d’autres oiseaux. 90 % du temps, le mâle les présente à une femelle dans ce qui semble être un rituel de séduction. Les autres 10 % du temps, il les présente à un autre mâle dans un geste d’agression manifeste.
Plus de la moitié des mérions à dos rouge d’un secteur peuvent se retrouver en couple durant la saison d’accouplement. C’est apparemment une défense contre la nature limitée des ressources de l’environnement. Il est plus difficile de maintenir un groupe interdépendant plus important pendant les périodes de sécheresse, de sorte que les oiseaux cherchent à rester en couples ou en petits groupes comprenant des adultes qui aident les parents à s’occuper de jeunes. Les tests de paternité ont montré qu’un mâle plus âgé au plumage brillant a beaucoup plus de succès dans la saison d’accouplement avec plusieurs femelles. Par conséquent, il a une plus grande quantité de sperme et plus de possibilité de s’accoupler avec les femelles. Un mâle au plumage plus brun et moins brillant ou un mâle plus jeune au plumage brillant a un taux beaucoup plus faible de succès qu’un mâle brillant, plus âgé pour l’accouplement. En outre, un mâle célibataire sert comme auxiliaire à un couple dans l’alimentation et les soins des jeunes. Quand un mâle s’accouple, son bec s’assombrit pendant trois semaines. Cela est beaucoup plus facile à contrôler que le plumage, qui prend plus de temps pour changer et est sous le contrôle des saisons. Le bec est vascularisé et peut changer beaucoup plus facilement de couleur suite à des accouplements.
La saison de reproduction dure d’août à février et coïncide avec l’arrivée de la saison des pluies dans le Nord de l’Australie. La femelle construit l’essentiel du nid, mais le mâle peut l’aider ce qui est inhabituel pour le genre Malurus . Caché sous des touffes d’herbe ou de petits arbustes, le nid sphérique est fait d’herbes sèches et généralement doublé de petites herbes plus fines et de poils. On a observé que, dans le sud du Queensland, les nids ont tendance à être plus importants et plus en désordre que dans le Nord de l’Australie, les premiers mesurant 12 à 15 cm de hauteur sur 9 à 12 cm de large avec une entrée en partie couverte de 3 à 6 cm de diamètre, , tandis que les derniers mesurent en moyenne autour de 10 à 13 cm de haut sur 6 à 8 cm de large avec une entrée 2 à 4 cm. La construction prend environ une semaine, et il peut y avoir un intervalle pouvant aller jusqu’à sept jours avant que les œufs soient pondus. Les œufs pondus sont blancs avec des taches brun-rougeâtre en groupes de trois à quatre, et mesurent 14,5-17 x 10-13 mm, ceux de la sous-espèce melanocephalus étant un peu plus gros que ceux de cruentatus . Les œufs sont couvés pendant deux semaines par la femelle seule. Les oisillons sont cachés sous le couvert pendant une semaine après l’éclosion

Sandro Jagger J3942E Crocheted Loisirs Daily Décontracté Doublé Dentelle Côté Fermeture éclair Noir Jupe

Sandro Jagger J3942E Crocheted Loisirs Daily Décontracté Doublé Dentelle Côté Fermeture éclair Noir Jupe

BUY NOW

€222.37
€143.00

. Les jeunes dépendent des parents et des aides pour environ un mois. Ils apprennent à voler entre 11 et 12 jours après l’éclosion. Les oisillons éclos plus tôt dans la saison vont contribuer à élever les couvées écloses plus tard. Ils resteront un groupe uni pendant la saison après l’éclosion.
Adultes et petits peuvent être la proie de mammifères comme le chat sauvage (Felis catus) et le renard roux (Vulpes vulpes), ainsi que d’autres espèces, et d’oiseaux prédateurs indigènes, comme le cassican flûteur (Gymnorhina tibicen), les espèces de Cracticus, le martin-chasseur à ailes bleues (Dacelo leachii), les corneilles et corbeaux (Corvus spp.) et les Pitohuis (Colluricincla spp.) et de reptiles comme les goannas (Varanus spp.). [43 ]
Sur les autres projets Wikimedia :

Share This:

Sheila McKay

29 mayo, 2016 (10:57) | Sin categoría | By: admin

Sheila Helen McKay (born June 7, 1936) is a Canadian retired politician who served on the Edmonton City Council from 1989 to 1995.
McKay was born in Edmonton, Alberta. After graduating from Westglen High School, she went on to become a nurse, after attending the Misercordia Hospital School of Nursing. She has worked at the Misercordia Hospital in Edmonton in the emergency and intensive care wards.
After unsuccessful elections in 1974, 1977, 1980, and 1986

kelme Sports Socks

KELME Sport Long-Barreled Knee Breathable Absorbent Socks Unisex

BUY NOW

$19.99
$12.99

, she was elected to Edmonton City Council in the Edmonton municipal election, 1989 and re-elected again in the Edmonton municipal election, 1992. She would sit in a seat for Ward 6 until 1995, when she lost re-election. During her term, she became known for notoriously dumping a pitcher of water over the head of alderman Brian Mason during one heated dispute. She later blamed her actions in part on Mayor Jan Reimer’s failure to censure Mason for telling her to “shut up”. McKay was shortly thereafter ejected from the chamber bogner ski kleding 2016. She also ran again, unsuccessfully in the 1998, 2007 and 2010 elections.
She is married to Murray McKay and has four children.

Share This:

Charles Eugene Lancelot Brown

29 mayo, 2016 (10:14) | Sin categoría | By: admin

Charles Eugene Lancelot Brown (* 17. Juni 1863 in Winterthur; † 2. Mai 1924 in Montagnola, Tessin) war ein Schweizer Maschinenkonstrukteur und Mitbegründer des Elektrotechnikkonzerns BBC (heute Asea Brown Boveri).

Charles E. L. Brown war der älteste Sohn von Charles Brown und hatte fünf Geschwister Wellensteyn Damenjacken 2016. Er besuchte in Winterthur das Gymnasium und studierte anschliessend wie sein jüngerer Bruder Sidney Brown Maschinentechnik am Winterthurer Technikum. Nach einem Praktikum bei Bürgin & Alioth in Basel und kurzer Tätigkeit bei der Schweizerischen Lokomotiv- und Maschinenfabrik (SLM) wechselte er 1884 zusammen mit seinem Vater und seinem Bruder Sidney zur Maschinenfabrik Oerlikon (MFO).
Als der Vater 1885 die MFO verliess, übertrug er ihm die Direktion der elektrischen Abteilung. In den folgenden Jahren gelangen Brown zahlreiche technische Pionierleistungen, darunter 1890 die Ölisolation von Transformatorwicklungen und 1891 die konstruktive Durchbildung des Vollpolläufers von Turbogeneratoren. Ausserdem rüstete er die Elektroloks der Sissach-Gelterkinden-Bahn und der Grütschalp-Mürren-Bahn aus. 1891 konstruierte er in Zusammenarbeit mit der AEG die Transformatoranlage, den Generator und die Ölisolatoren für die Drehstromübertragung Lauffen–Frankfurt, die weltweit erste Übertragung elektrischer Energie mit hochgespanntem Drehstrom.
Brown heiratete 1887 Amelie Nathan, mit der er vier Kinder hatte. Im selben Jahr begann er, die Gründung eines eigenen Unternehmens vorzubereiten. Er tat sich zu diesem Zweck mit Walter Boveri zusammen, dem Leiter der Montageabteilung der MFO. Diesem gelang es nach drei Jahren, die benötigten Geldmittel aufzutreiben. Im Dezember 1890 schlossen Brown und Boveri einen Assoziationsvertrag, drei Monate später wählten sie Baden als künftigen Firmenstandort. Die Gründung der Brown, Boveri & Cie. erfolgte am 2. Oktober 1891.
Ob sich mit der Aviatik ein zukünftiger Fabrikationszweig für sein Unternehmen ergeben würde, prüfte er selbst durch Erprobung eines Normalsegelapparates, den er 1895 von Otto Lilienthal erworben hatte.
Für die BBC erwarb Brown in den folgenden Jahren über 30 Patente, etwa für den Ölschalter (1898) und den zylindrischen Rotor für Turbogeneratoren. 1900 kaufte er von Charles Parsons das Patent für die Dampfturbine und entwickelte diese Technologie weiter. 1900 wurde die bisherige Kollektivgesellschaft in eine Aktiengesellschaft umgewandelt und Brown übernahm das Amt des Verwaltungsratspräsidenten.
Aufgrund des grossen Erfolges und der raschen internationalen Expansion des Unternehmens wurde die Arbeit an der Unternehmensspitze immer kaufmännischer und Brown fand immer weniger Zeit, an neuen Technologien zu forschen. 1911 verliess er das Unternehmen und zog sich ganz ins Privatleben zurück. 1914 starb seine Ehefrau Amelie. Zwei Jahre später heiratete er ein weiteres Mal, mit Hilda Goldschmid hatte er zwei weitere Kinder. Im Alter von 60 Jahren starb Brown an den Folgen eines Herzinfarkts.

Share This:

Schönborn (Hunsrück)

29 mayo, 2016 (09:38) | Sin categoría | By: admin

Schönborn ist eine Ortsgemeinde im Hunsrück im Rhein-Hunsrück-Kreis in Rheinland-Pfalz. Sie gehört der Verbandsgemeinde Simmern/Hunsrück an.

Schönborn liegt zentral im Hunsrück zwischen Kauer- und Simmerbachtal. Im Osten liegt die Stadt Simmern, im Westen liegt das Kauerbachtal. Zu Schönborn gehören auch die Wohnplätze Sonnenhof und Stückerhof.
Bodenfunde sind schon aus der Spätlatènezeit bekannt. Die urkundliche Ersterwähnung stammt aus dem Jahr 1290. Der Ort war Teil von Pfalz-Simmern und ab 1673 der Kurpfalz. Mit der Besetzung des Linken Rheinufers 1794 durch französische Revolutionstruppen wurde der Ort französisch, 1815 wurde er auf dem Wiener Kongress dem Königreich Preußen zugeordnet. Nach dem Ersten Weltkrieg zeitweise wieder französisch besetzt, ist der Ort seit 1946 Teil des damals neu gebildeten Landes Rheinland-Pfalz.
Blasonierung:„Unter von Blau und Gold (Gelb) einreihig geschachtem Schildhaupt; vorne in Gold (Gelb) ein roter Schrägbalken; hinten in Grün ein goldener (gelber) Ziehbrunnen mit silbernem (weißem) Eimer.“
Der Schachbalken im Schildhaupt steht für die Vordere Grafschaft Sponheim den früheren Landesherren, der vordere Wappenteil erinnert an die markgräfliche badische Vergangenheit der Gegend vom 15. Jahrhundert bis 1708. Zu der Zeit bestand eine gemeinsame kurpfälzische Wellensteyn Jacken outlet, herzöglich pfalz-simmersche sowie eine markgräfliche badische Verwaltung. Der Ziehbrunnen steht redend für den Ortsnamen.
Der Gemeinderat in Schönborn besteht aus sechs Ratsmitgliedern, die bei der Kommunalwahl am 7. Juni 2009 in einer Mehrheitswahl gewählt wurden, und dem ehrenamtlichen Ortsbürgermeister als Vorsitzenden.
Alterkülz | Altweidelbach | Argenthal | Badenhard | Bärenbach | Belg | Belgweiler | Bell (Hunsrück) | Beltheim | Benzweiler | Bergenhausen | Beulich | Bickenbach | Biebern | Birkheim | Boppard | Braunshorn | Bubach | Buch | Büchenbeuren | Budenbach | Damscheid | Dichtelbach | Dickenschied | Dill | Dillendorf | Dommershausen | Dörth | Ellern (Hunsrück) | Emmelshausen | Erbach | Fronhofen | Gehlweiler | Gemünden | Gödenroth | Gondershausen | Hahn | Halsenbach | Hasselbach | Hausbay | Hecken | Heinzenbach | Henau | Hirschfeld | Hollnich | Holzbach | Horn | Hungenroth | Kappel | Karbach | Kastellaun | Keidelheim | Kirchberg (Hunsrück) | Kisselbach | Klosterkumbd | Kludenbach | Korweiler | Kratzenburg | Külz (Hunsrück) | Kümbdchen | Lahr | Laubach | Laudert | Laufersweiler | Lautzenhausen | Leiningen | Liebshausen | Lindenschied | Lingerhahn | Maisborn | Maitzborn | Mastershausen | Mengerschied | Mermuth | Metzenhausen | Michelbach | Mörschbach | Mörsdorf | Morshausen | Mühlpfad | Mutterschied | Nannhausen | Neuerkirch | Ney | Nieder Kostenz | Niederburg | Niederkumbd | Niedersohren | Niedert | Niederweiler | Norath | Ober Kostenz | Oberwesel | Ohlweiler | Oppertshausen | Perscheid | Pfalzfeld | Pleizenhausen | Ravengiersburg | Raversbeuren | Rayerschied | Reckershausen | Reich | Rheinböllen | Riegenroth | Riesweiler | Rödelhausen | Rödern | Rohrbach | Roth | Sankt Goar | Sargenroth | Schlierschied | Schnorbach | Schönborn | Schwall | Schwarzen | Simmern/Hunsrück | Sohren | Sohrschied | Spesenroth | Steinbach | Thörlingen | Tiefenbach | Todenroth | Uhler | Unzenberg | Urbar | Utzenhain | Wahlbach | Wahlenau | Wiebelsheim | Womrath | Woppenroth | Würrich | Wüschheim | Zilshausen

Share This:

Diode électroluminescente organique

29 mayo, 2016 (07:02) | Sin categoría | By: admin

Une diode électroluminescente organique DELo (en anglais OLED : Organic Light-Emitting Diode) est un composant qui permet de produire de la lumière. La structure de la diode est relativement simple puisque c’est une superposition de plusieurs couches semi-conductrices organiques entre deux électrodes dont l’une (au moins) est transparente.
La technologie OLED est utilisée pour l’affichage dans le domaine des écrans plats et son utilisation comme panneau d’éclairage est une autre application potentielle. En raison des propriétés des matériaux utilisés pour concevoir ces diodes, la technologie OLED possède des avantages intéressants par rapport à la technologie dominante des afficheurs à cristaux liquides (LCD). En effet la propriété électroluminescente de l’OLED ne nécessite pas l’introduction d’un rétroéclairage ce qui confère à l’écran des niveaux de gris plus profonds et une épaisseur moindre. La flexibilité de ces matériaux (FOLED pour Flexible organic light-emitting diode (en)) offre aussi la possibilité de réaliser un écran souple et ainsi de l’intégrer sur des supports très variés comme les plastiques.

Le premier brevet est déposé en 1987 par la société Kodak et la première application commerciale est apparue vers 1997.
André Bernanose et son équipe ont produit de la lumière à base de matériaux organiques, en soumettant des couches minces de cristal d’acridine orange et de quinacrine à un courant alternatif de tension élevée. En 1960, des chercheurs du laboratoire Dow Chemical ont développé des cellules électroluminescentes dopées à l’anthracène, alimentées par un courant alternatif.
La faible conductivité électrique de ces matériaux limitait la quantité de lumière émise, jusqu’à l’apparition de nouveaux matériaux comme le polyacétylène, le polypyrrole et la polyaniline « noircie ». En 1963, dans une série de publications, l’équipe dirigée par Weiss indique que le polypyrrole oxydé et dopé à l’iode possède une très bonne conductivité : 1 S/cm. Malheureusement, cette découverte a été oubliée, tout comme le rapport de 1974 sur les commutateurs bistables à base de mélanine, qui ont une grande conductivité lorsqu’ils sont à l’état « on ». Ces commutateurs avaient la particularité d’émettre de la lumière lorsqu’ils changeaient d’état.
Dans une publication de 1977

Bogner Ski Wear Hommes 3101

2015 Bogner Ski Wear Hommes Kanoa-D Ski Doudoune 3101 Blanc Bleu Rouge Marine

BUY NOW

€1.260,70
€408,00

, l’équipe de Hideki Shirakawa indique une haute conductivité dans un matériau similaire, le polyacétylène oxydé et dopé à l’iode. Ces recherches vaudront à ces chercheurs le prix Nobel de chimie pour « La découverte et le développement de polymères organiques conducteurs ».
Des travaux plus récents ont été menés depuis, avec de grandes avancées, comme la parution de l’équipe de Burroughs qui, en 1990, rapporte la très grande efficacité des polymères émettant dans la longueur d’onde du vert.
La structure de base d’un composant OLED consiste à superposer plusieurs couches de matériaux organiques entre une cathode et une anode, laquelle est souvent transparente formée d’oxyde d’indium-étain (ITO). Les couches minces organiques comportent typiquement une couche de transport de trous (HTL), une couche d’émission (EML) et une couche de transport d’électrons (ETL). En appliquant une tension électrique appropriée, les électrons et les trous sont injectés dans la couche EML à partir de la cathode et de l’anode. Les électrons et les trous se combinent dans la couche EML pour former des excitons puis l’électroluminescence apparaît. Les matériaux de transfert de charges, la couche d’émission et le choix des électrodes sont des paramètres fondamentaux qui déterminent les performances et l’efficacité du composant OLED.
Le principe de fonctionnement des OLED est basé sur l’électroluminescence. La source de lumière est en fait due à la recombinaison d’un exciton (paire électron-trou), à l’intérieur de la couche émettrice. Lors de cette recombinaison, un photon est émis. Le but des chercheurs est d’optimiser cette recombinaison. Pour cela, il faut que la couche émettrice possède un nombre de trous égal au nombre d’électrons. Cet équilibre est cependant difficile à atteindre dans un matériau organique. En effet, la mobilité d’un électron est environ trois fois plus grande que celle d’un trou.
L’exciton a deux états (singulet ou triplet). Seul un exciton sur quatre est de type « singulet ». Les matériaux utilisés dans la couche lumineuse contiennent souvent des fluorophores. Cependant, ces fluorophores n’émettent de la lumière qu’en présence d’un exciton à l’état de singulet, d’où une perte notoire de rendement.
Heureusement, en incorporant des métaux de transition dans une OLED à petites molécules, il apparaît un phénomène quantique, le couplage de spin. Ce couplage permet une sorte de fusion entre les états de singulet et de triplet. Ainsi, même à l’état triplet, l’exciton peut être source de lumière. Cependant, ce phénomène implique un décalage du spectre d’émission vers le rouge, rendant ainsi les longueurs d’ondes courtes (bleu-violet) plus difficiles à atteindre à partir d’un exciton à l’état de triplet. Mais cette technique quadruple l’efficacité des OLED.
Afin de créer les excitons dans la couche émettrice, il faut arracher des électrons d’un côté et en rajouter de l’autre. C’est pourquoi la couche lumineuse est prise en sandwich par deux électrodes :
Les trous (positifs) et les électrons (négatifs) s’attirant, ils vont migrer au travers du matériau luminescent et se rencontrer pour former un exciton.
Les luminophores (éléments de la couches lumineuse) utilisés dans une OLED sont principalement dérivés du PPV « poly[p-phénylène vinylène] » et du « poly[fluorène] ». L’anode reste classique, composée d’oxyde d’indium-étain (ITO), tout comme la cathode, en aluminium ou en calcium. À l’interface entre le matériau luminescent et les électrodes, des matériaux spécifiques sont intercalés, afin d’améliorer l’injection d’électrons ou de trous et donc d’améliorer l’efficacité de la OLED.
La technique OLED à petites molécules a été développée par Eastman-Kodak. La production utilise un système de dépôt sous vide, ce qui rend le procédé plus cher que d’autres techniques de fabrication. De plus, comme ce procédé utilise un substrat en verre, il rend l’écran rigide (bien que cette limitation ne soit pas due aux petites molécules). Le terme « OLED » se réfère par défaut à ce type de technique (parfois sous le terme de SM-OLED, pour Small Molecules).
Les molécules principalement utilisées pour les OLED incluent des chélates organométalliques (exemple : Alq3, utilisé dans le premier dispositif électroluminescent organique) et des dendrimères conjugués.
Il existe maintenant une couche électroluminescente hybride qui emploie des polymères non conducteurs, enduits de molécules électroluminescentes conductrices (petites molécules). Ce polymère est utilisé pour ses avantages mécaniques (résistance) et pour faciliter la production, sans se soucier de ses propriétés optiques. La longévité de la cellule reste inchangée.
Les diodes électroluminescentes à polymère (DELP ou son anglicisme PLED pour Polymer Light-Emitting Diodes, également connues sous le nom de PEL pour Polymères Électroluminescents ou, en anglais, LEP pour Light-Emitting Polymer) dérivent des écrans OLED mais ces derniers utilisent des polymères pris entre deux feuilles souples pour émettre de la lumière. Ces polymères peuvent être liquides, ce qui favoriserait une industrialisation rapide. En outre, le taux de rafraîchissement de ces écrans serait bien plus élevé que ceux des écrans LCD classiques.
Les écrans PLED sont issus de recherches portant sur des polymères capables d’émettre de la lumière, initialement par le département « technique d’affichage » de l’université Cavendish Laboratory of Cambridge en 1989.
Le principe de fabrication est le dépôt en couche mince, et permet de créer des écrans couleur recouvrant tout le spectre visible, tout en consommant peu d’électricité. Leur fabrication n’utilise pas le dépôt sous vide, et les molécules actives peuvent être déposées sur le substrat par un procédé similaire aux imprimantes à jet d’encre. De plus, le substrat peut être flexible (comme dans les PET), rendant la production moins coûteuse.
PHOLED est l’acronyme de Phosphorescent Organic Light-Emitting Diode. Cette technique est brevetée par l’entreprise américaine Universal Display Corporation. Peu d’informations sont actuellement accessibles (fonctionnement, caractéristiques) du fait de la jeunesse de cette technique. Cependant, on peut citer comme atout un meilleur rendement que les OLED classiques, et comme défaut une durée de vie limitée dans les bleus (comme souvent en technique LED).
Les OLED sont actuellement de plus en plus utilisées sur des produits à durée de vie moyenne (téléphones mobiles, appareils photo numériques, baladeurs mp3, et même un clavier d’ordinateur, etc.). L’utilisation pour des produits de plus grande taille et à durée de vie plus longue (moniteurs d’ordinateurs et téléviseurs notamment) met un peu plus de temps (cependant, la marque LG commercialise depuis 2013 des téléviseurs OLED, ainsi que Samsung, mais la firme coréenne avait temporairement retiré cette technique de ses ventes à la suite de problèmes de fidélité des couleurs dans le temps). Ils sont aussi en développement pour l’utilisation d’éclairages avec une performance similaire au fluo compactes CFL, et un IRC similaire à l’incandescent.
La technique OLED possède de nombreux avantages par rapport aux LCD :
Le processus de fabrication des écrans OLED est radicalement différent des écrans plats actuels. Le fait d’utiliser des techniques proches des imprimantes à jet d’encre permet d’envisager un coût de production très avantageux, comparé aux LCD ou aux écrans plasma.
De plus, les OLED émettent directement la lumière, ce qui induit d’une part une diffusion proche de 90 ° par rapport au plan de l’écran et d’autre part une meilleure restitution des couleurs.
Enfin, le noir des OLED est « vrai », c’est-à-dire qu’aucune lumière n’est émise, contrairement aux LCD utilisant un rétro-éclairage qui a tendance à filtrer à travers la dalle dans les noirs. Les LCD perdent également la moitié de leur puissance lumineuse à cause de la polarisation de la lumière plus encore 2/3 de leur puissance au passage des filtres de couleur : finalement, on perd 8/9 de la puissance lumineuse. En comparaison, la technique OLED est beaucoup plus économe.
Le principal défaut des OLED est leur durée de vie (environ 14 000 heures), notamment pour les OLED bleues. On estime qu’il faudrait une durée de vie d’environ 50 000 heures pour qu’une dalle OLED puisse jouer le rôle de téléviseur. Cette faible durée de vie comparée aux écrans LCD et aux écrans plasma freine le développement commercial de cette technologie. Cependant, de nouvelles techniques émergent, comme les PHOLED, qui utilisent un matériau phosphorescent. Les écarts d’énergie ainsi créées permettent d’atteindre une durée de vie proche de 20 000 heures pour les PHOLED bleues. Toshiba et Displaylink auraient toutefois réussi à pallier ce problème en utilisant une technique fondée sur une membrane de métal afin d’optimiser la diffusion de la luminosité. Grâce à cette technique, les deux firmes affirment avoir réussi à concevoir un prototype OLED de 20,8 pouces d’une durée de vie supérieure à celle des écrans classiques LCD, soit plus de 50 000 heures.
Il reste désormais à résoudre les problèmes de conception et de production de larges dalles OLED ; en effet, les télévisions OLED pourraient remplacer les écrans LCD et plasma.
De plus, les matériaux organiques des OLED sont sensibles à l’humidité, d’où l’importance des conditions de fabrication et de leur confinement dans l’écran (notamment pour les écrans flexibles).
Enfin, les OLED sont une technique propriétaire, détenue par plusieurs sociétés dont Eastman Kodak, ce qui pourrait constituer un frein au développement de la technique jusqu’à ce que les brevets tombent dans le domaine public.
Voici quelques applications possibles des OLED (actuellement et à moyen terme) :
Au 40e Consumer Electronics Show (CES), en janvier 2007, Sony présente un écran OLED de 27 pouces (68 cm), doté d’un contraste de 1 000 000:1.
Sony commercialise depuis décembre 2007 le XEL-1, un écran OLED de 11 pouces, pour une résolution de 960×540, à un prix de 3 610,05 EUR. — Début 2010, Sony a déclaré avoir abandonné cette technologie et continue par contre à développer davantage le LCD-LED (téléviseur à cristaux liquides rétro-éclairé aux lampes LED ou DEL).
Au CeBIT de Hanovre, en mars 2008, Samsung présente un écran OLED de 31 pouces (78 cm) ayant pour caractéristiques :
Au 45e CES, en janvier 2012 à Las Vegas, la société LG présente sa nouvelle TV OLED 55 pouces, avec ratio de contraste annoncé à 100 000:1 et la technologie de diodes WOLED (White OLED) censée offrir de meilleurs angles de vue et une consommation électrique moindre, à 4 couleurs par pixel (RVBB : rouge, vert, bleu et blanc) et avec un « affineur de couleurs ». Samsung commercialise une télévision similaire ( OLED, écran incurvé de 55 ou 65 pouces) mais qui n’utilise pas la technologie WOLED
Reste à traduire de en:Organic light-emitting diode (en)

Share This:

Alina (Oper)

29 mayo, 2016 (05:09) | Sin categoría | By: admin

Alina, Königin von Golconda (Originaltitel Alina, regina di Golconda ) ist eine Opera semiseria in zwei Akten von Gaetano Donizetti. Das Libretto verfassten Felice Romani. Die Uraufführung fand am 12. Mai 1828 im Teatro La Fenice in Genua statt. Am 10

Bogner Herren Print Rote

Bogner Herren Pian-D Unten Skijacken Anti-Statik Windschirm Gefüttert mit einem Husky Print Rote

BUY NOW

€1.699,93
€425,00

. Oktober 1829 wurde am Teatro Valle in Rom eine überarbeitete Version aufgeführt.

Vorgeschichte: Das Bauernmädchen Alina aus der Provence wird von Piraten geraubt und nach Golconda in Indien verschleppt. Dort verliebt sich der alte König in sie und heiratet Alina. Bald stirbt der König und Alina wird Königin.
Handlung der Oper: Nach des Königs Tod sollte Alina einen neuen Gemahl auswählen. Der vornehme Seide liebt sie, doch sie trauert immer noch an den französischen Offizier Ernesto Volmar nach, den sie geliebt hat. Auch Alinas Freundin Fiorina wurde von Piraten geraubt. Fiorina ließ ihren Ehemann Belfiore zurück, der ihr aber nur wenig bedeutete.
Drei Kanonenschüsse künden die Ankunft eines Schiffes an: Der französische Botschafter wird erwartet. Es ist Alinas Freund Ernesto Volmar, der von Belfiore begleitet wird. Um zu prüfen, ob die Männer ihren einstigen Gefühlen treu geblieben sind, werden sie einer Prüfung unterworfen

Bogner Damen Blau Weiß

Bogner Damen Laria-D Unten Skijacken Antibakterielle Daunendicht Blümchen Vögel Stickerei Blau Weiß

BUY NOW

€1.760,77
€440,00

. Nach mancherlei Irrungen und Wirrungen – unter anderem wird eine von Alinas Verehrer Seide angezettelte Revolution niedergeschlagen – endet die Geschichte für beide Paare mit einem glücklichen Ende.

Share This:

Sachem

29 mayo, 2016 (04:09) | Sin categoría | By: admin

Il termine sachem – d’origine algonchina – fu impiegato da numerose tribù di nativi nordamericani delle aree del Nord-Est per indicare i loro capi.
Questi erano eletti non in virtù di loro epiche imprese ma per meditata scelta operata all’interno di gruppi familiari tradizionalmente accreditati di capacità politiche e di convincimento, in grado quindi di dirimere le inevitabili controversie che spesso insorgono nelle strutture sociali di tipo tribale, al cui interno i diversi gruppi familiari e clanici, caratterizzati da una fortissima solidarietà interna

Bogner Uomo Paolo GTX Guanti da sci Glacier Rosso

Bogner Uomo Paolo GTX Guanti da sci Glacier Rosso

BUY NOW

€140,00
€86,88

.
Per lo più i sachem si occupavano della distribuzione delle terre, della percezione degli eventuali tributi imposti a gruppi egemonizzati, a giudicare in funzione arbitrale le liti interne al gruppo, a ricevere gli eventuali ospiti e a ufficiare la liturgia delle cerimonie sacre, pur senza sostituire il wikaša wakan (lo sciamano, lett. “uomo sacro”). Non per forza di cose la funzione di sachem era prerogativa maschile, essendo talora attribuita a donne accreditate delle qualità suesposte

Bogner Uomo Pian-D Foderata Con Una Stampa Husky Giù Giacca sci Nero

Bogner Uomo Pian-D Foderata Con Una Stampa Husky Giù Giacca sci Nero

BUY NOW

€1.699,93
€425,00

, in grado pertanto di mantenere la coesione del gruppo tribale.

Share This:


Hermes|Chanel|Prada|Dior|Gucci | Kelme Outlet

MCM Rucksack | Kelme | maje dresses outlet| maje dresses for sale